Le jardin maraîcher de Bouillagui (Mali)

444557554

Photo: Moussa Waly Traoré

Le jardin maraîcher de Bouillagui a été créé en 2005 sur financement de la FAO, mais c’est le 20/3/2013 que les femmes du village en ont repris la totale gestion. Il est administré par un comité de gestion féminin. Seules les femmes du village peuvent cultiver sur ce périmètre.

Elles y cultivent la salade, le chou, les patates, les oignons, la carotte, la betterave, l’aubergine, mais également le haricot et le maïs.

Ce jardin est très important pour le village car il permet aux femmes, au moment de la cueillette, de faire du petit commerce et par la même de subvenir à leurs besoins quotidiens, mais également de participer à la nourriture familiale.

Le prochain objectif des femmes du village pour ce jardin est d’en augmenter la surface. Si elles obtiennent des financements, à l’avenir elles pourront cultiver la pomme de terre et les plantes de bananier. Actuellement elles ont besoin de développer l’approvisionnement en eau, par l’achat d’une pompe pour le puit par exemple. Et puis souvent le puit est à sac et on doit creuser d’autres petits puits à côter pour obtenir de l’eau. Les femmes ont également besoin de matériel de culture. Enfin le jardin n’est pas bien clôturé et les animaux peuvent gâter les cultures à tout moment, surtout pendant la transhumance bétail en provenance de la Mauritanie.

 

Bouyagui yaxaru seridingue

Bouyagui yakharu serindigue diompe sine woudiounou fili do karago fedeé ke gue bedi djopa toxo niani FAO. Kha siné woudiounou fili do tamou. Do siko debé niakharou da woutou : yakharou kou dou biro yogo taxou Bouyagui debé noalharou bané niamii golini a noxo gna : Iwa salati soxo no ado soupomé ado fatata ado bassalé ado carroti ado bataravi ado berjine iwa moleé do maka kha roneye.

Serdingue ke nafa guebéniani debé noxo gna : an do mogi yakharou gna nafa guebé kinta.

Iwa djoulakhou dinberini

Iwa ihadjouni deberini

Iwa kagoumou demana nafaxagna : haniye beé ga yakharou kou makha na fo kefou a khoreye gna igna. Demandé kita ONG ni maxa ké hankhati ilawa Pompe terre do namassa soxono : iwa hourounou fede xoro maxa ina dema ti pompé beé ga djiikiniya waxti sou ya. Haxe ti yogo worini guedou kou djii gna kawana miga dan guedou lemou Diaba : yaxrou kou wa Feede khoro niagana sokho youkou : Serdingue

Sangalé nianeye : nabourou gna bonodini hakheti sou Mauritanie nabourou ni bonodini siri gna.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s