Marietou Fofana, la filleuse de Bouillagui (Mali)

Dans la vidéo ci-dessous, Marietou Fofana est en train de préparer le coton à l’aide de l’outil qui s’appelle “kahala” en Soninke. En ce moment elle file. Quand elle termine, elle donne le coton qu’elle a filé au tisserand. Après le tissage, on teint dans le “gara” (teinture obtenu à partir de la cendre de baobab mélangé avec d’autres couleurs provenant d’autres arbres). Avec les bandes de coton tissé on fabrique des pagnes de “lempe” et des chemises. Cela sert également à fabriquer le voile de la nouvelle mariée.

Photos: Diangou Diakité

 

Soninké:
Ke yakhare faye khala ndini
Afaye cotole nia khalana
Aga nokobe watya afaye khala ndini
Aga bousou ndini
Agana dougouta khalande nga
Ana boussake dangui ndi
Kati mirandano
Ikhana miri
Ke nda dangui
Ina kini miran djikou goumou
Ina nya yirame
Ke nda dangui
Ina gara
Awa nya na yirame ado lempe ado doroke
Awa nya na manion nkhoufa

Vidéo: Diangou Diakité

Marietou Fofana chante ici deux chansons en Soninke:

Foune (le singe) et Mali remou (les enfants du Mali).

Foune est une ancienne chanson qui est toujours chantée aujourd’hui pour encourager les cultivateurs dans leurs champs pendant l’hivernage.

Mali remou est une chanson qui a été créée par Djomo Diba, la mère de Marietou Fofana.

Foune

Foune ngua keye kama
Ndi Tiga sokho foune nga keye nkama
Ndi maka sokho foune nga keye nkama
Ndi molo sokho foune nga keye nkama
Ndi nii foune nda bonondi
Sehe ti nke da
Sehe ni foune nia da
Me sehe na Allah makha

Le singe

Voici le singe en haut sur le rônier
J’ai semé mon arachide le singe étant sur le rônier
J’ai semé mon maïs le singe étant sur le rônier
J’ai semé mes haricots le singe étant sur le rônier
A mon retour vers mon champ j’ai trouvé que le singe a tout ravage
Donc le singe me montre qu’il est le plus fort
Moi je n’ai pas le choix
Mais avec tout ça je ne vais me décourager à semer encore.
Avec tout ça Dieu me donnera un jour

Mali remou

Mali lemounou
Mali yakharou
Mali khirsou
Mali makhanbanou
Mali yakhanou
Khari ongoli
Khari oname famou
Khari ono kitou nkinimeye
Ona Mali ndeni kane
Ona Bouillagui ndeni kane
Ombakha moungou odambe
Ado oname
Ondouroukhoto
Omeli odambe ado name
Ombakha odambou ntokho
Ado onamou
Ntokho fale

Les enfants du Mali

Les enfants du Mali
Les femmes du Mali
Les vieux du Mali
La jeunesse malienne
Les filles du Mali
Venez travailler
Venez qu’on se comprenne
Venez qu’on se donne les mains
Pour qu’on puisse faire avancer le Mali
Pour qu’on puisse faire avancer Bouillagui
Il ne faut pas oublier nos cultures et ce que nos grands-parents nous ont laissé, tel que notre mode de vie
Apprenons à nos enfants nos cultures
Je demande et supplie àbtout le monde de s’accrocher à nos cultures
Ne laissons jamais nos cultures disparaître

Une réflexion sur “Marietou Fofana, la filleuse de Bouillagui (Mali)

  1. Je suis trés content d’avoir cette grande souvenir dans mon village en internet , c’est une génial souvenir ,on les remerci notre grand mère mariètou avec grace à ce qui ont faisent leurs deplacement d’allaient interview à c’elle la.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s