La fabrication du savon local à Bouillagui (Mali)

afiche

Pour fabriquer le savon local, les femmes pilent d’abord les arachides dans un mortier ou avec un moulin pour obtenir une poudre. Ensuite, on pose une marmite sur le feu pleine d’eau, une écumoire sur la marmite en y mettant la poudre d’arachide pour la faire cuire à la vapeur. Une fois la poudre cuite, on la met dans un récipient en y ajoutant de l’acoustique et de l’eau chaude en mélangeant le tout avec une spatule sans y toucher avec les mains à cause de l’acoustique. On malaxe chaque jour avec la spatule sur plusieurs jours pour obtenir un très bon mélange. Après cette opération, on confectionne le savon à partir de ce mélange en boule pouvant peser jusqu’à un kilo. Ce savon sert aussi de cadeau par leur maman aux jeunes filles pour leur mariage. Quand une fille atteint l’âge de 10 ans, sa maman commence à confectionner ces boules de savon à chaque fin d’hivernage qu’elle garde de côté jusqu’au mariage. Une jeune mariée peut ramener lors de son mariage jusqu’à 300-400 boules de savon qu’elle partage dans sa belle-famille. Les boules qu’elle garde lui permettront d’avoir de quoi faire sa lessive et sa toilette pendant un à deux ans.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s