La fabrication de la poudre à canon à Bouillagui (Mali)

WhatsApp Image 2018-09-16 at 00.29.25         WhatsApp Image 2018-09-16 at 00.30.41

WhatsApp Image 2018-09-16 at00.29.25

La poudre à canon est fabriquée à Bouillagui par les chasseurs. La poudre est fabriquée seulement par les hommes. Ils la fabriquent avec les branches d’un arbre qu’on appelle Toulouba en soninké. On coupe quelques branches que l’on sèche au soleil pendant deux jours. Ensuite, on les brûle pour obtenir son charbon qui est de couleur noire. On mélange le charbon avec le salpeter (nitrate de sodium), un produit explosif que l’on peut acheter au marché. On passe le tout au mortier pour le piler à plusieurs reprises jusqu’à ce que la poudre devienne grise. Ensuite on fait sécher le tout au soleil pendant une heure. On remet ensuite la poudre dans le même mortier pour le repiler jusqu’à ce que la poudre obtienne la couleur dont les chasseurs ont besoin. Au final, on fait passer la poudre dans un tamis fin.

Cette poudre est très importante dans notre société : on l’utilise dans les cérémonies telles que la circoncision, les mariages, les fêtes religieuses (tabaski et ramadan).

Sur la photo, on peut voir un vieux fusil de 1936 chargé avec cette poudre à canon, et toujours en activité à Bouillagui.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s